Loading...

Mission | Septembre 2021


Mission Roumanie avec GROW

Mardi 15 juin 2021, à l’aéroport de Bâle, nous attendons impatiemment notre vol pour Cluj. Nous ? Quelques étudiants de GROW 2020 qui s’apprêtent à partir pour un séjour missionnaire à Săliște, en Roumanie.


Le team GROW oeuvre ensemble contre la broussaille


Après une introduction au travail missionnaire, les travaux pratiques commencent. Tondre le gazon autour du Centrul EBHIS, monter la piscine, accompagner les missionnaires lors de leurs visites hebdomadaires chez des membres de l’Église. Même si la Roumanie n’est pas si éloignée de la Suisse, la culture y est très différente. Les portails et les murs entourant les maisons sont très bien entretenus. Mais lorsqu’on jette un regard à l’intérieur, c’est une autre histoire. Je me rends compte qu’il est extrêmement important de comprendre la culture pour atteindre les gens. 

Entendez-vous le son des balles et des cannes d’unihockey ? Dans les clubs pour enfants, les rencontres pour ados et bien sûr lors des leçons d’unihockey à l’école, ce sport est à l’ordre du jour. Bien sûr, il y a aussi une histoire et des chants. Lors de ces rencontres, les enfants nous posent parfois des questions. Difficile de leur répondre, car nous ne comprenons pas la langue. Eh oui, celle-ci est une clé pour entrer en contact avec les gens et gagner leur confiance. Chaque vendredi, les collaborateurs de notre mission en Roumanie se rendent à l’école de Săliște pour enseigner l’unihockey à plusieurs classes, dans le cadre des leçons de sport. Un vendredi, nous les accompagnons et jouons avec eux.  

Pendant notre séjour en Roumanie, nous avons aussi l’occasion de découvrir ce beau pays lors d’excursions plus ou moins grandes. Par exemple, une virée en ville, à Alba Julia ou Sibiu, mais aussi une sortie à Salina Turda, les mines de sel.

Le dimanche, nous faisons connaissance avec l’Église de Săliște. Nous célébrons la Pentecôte avec elle. Après le culte, tout le monde est invité pour le repas de midi. Nous faisons des grillades, mais à ma grande surprise, après avoir mangé, les gens rentrent bien vite chez eux. C’est culturel, paraît-il. 

À la fin de ce séjour missionnaire, nous participons encore à la rencontre des collaborateurs. Avec toute l’équipe de Săliște, nous prenons la route pour Mătăsari. Les panoramas le long de la TransAlpina sont splendides ! Une fois arrivés à Mătăsari, nous assistons pendant deux jours à la rencontre des collaborateurs. Au programme, l’étude d’un texte biblique, des discussions sur les projets en cours d’élaboration et les défis de l’Église, et bien sûr des temps de prière. À l’issue de ces deux jours, l’heure est venue de faire nos valises et de prendre congé de l’équipe. Nous gardons de précieux souvenirs de ce séjour. 

Je crois que le temps passé en Roumanie a été riche en enseignements pour nous tous. Nous avons gagné un aperçu du travail missionnaire et des défis que relèvent les missionnaires au quotidien. Ce qui m’a le plus impressionnée, c’est de constater tout ce que Dieu a déjà accompli en Roumanie. Il y a six ans, j’avais participé à un camp missionnaire dans ce pays. À l’époque, la vision 500+ venait à peine d’être formulée. Aujourd’hui, il y a des conférences de jeunesse, des cours de disciples et nos missionnaires peuvent enseigner l’unihockey à l’école. C’est encourageant de voir Dieu agir. Par la prière, nous pouvons participer à ce travail depuis la Suisse.

Merci à toute l’équipe en Roumanie de nous avoir donné cet aperçu de leur travail !

Salina Turda - du sel sorti des profondeurs