Loading...

Mission | Septembre 2021


Consommer et produire

Assis sur le canapé avec mon smartphone, je fais défiler les images sur l’écran. De temps en temps, une publication retient mon attention. Je change d’application pour consulter l’actualité. Puis je jette un dernier coup d’œil à ce que mes amis ont publié ce week-end. Oups, 40 minutes ont passé sans que je m’en rende compte.



D’un côté, les réseaux sociaux sont une tentation qui, insidieusement, grignote de grandes portions de notre temps. Tout cela pour des contenus souvent peu édifiants. D’un autre côté, ils offrent d’incroyables opportunités, car il y a tellement de gens qui passent un temps inouï devant leur écran. L’occasion de leur partager la Bonne Nouvelle !

Un nouveau champ d’activité
Depuis notre arrivée à La Paz, cela fait partie de nos tâches. Il s’agit premièrement d’élaborer des concepts. Comment voulons-nous définir ce champ d’activité relativement nouveau ? Comment garantir que les contenus que nous produisons retiendront l’attention et ne seront pas ignorés par les internautes ? Notre désir est de développer une communauté en ligne où les uns et les autres peuvent poser leurs questions, exprimer leurs doutes et partager leurs crises spirituelles. Nous prions pour que Dieu touche et transforme des cœurs par son Esprit.

Nous n’en sommes qu’au début et pour nous aussi, c’est un terrain nouveau. En plus des défis techniques, nous sommes confrontés à des obstacles culturels : ce qui nous interpelle et nous semble important ne l’est peut-être pas autant pour les jeunes d’ici.

Même si le potentiel est immense, l’écart entre les avantages et les inconvénients de ce moyen de communication demeure. En effet, pour s’adresser aux jeunes collés à leur écran, il faut au moins en partie suivre le mouvement et jouer selon les règles du web. Or, notre but est d’encourager les gens de tout âge à investir dans de vraies relations. Avec notre Créateur tout d’abord, mais aussi dans de saines relations les uns avec les autres.