Loading...

Église | Septembre 2019


Tous les chemins mènent à Rome

16 personnes, 12 heures de train, 4 jours de vie communautaire : l’école biblique de Wydibühl était en voyage d’études à Rome. Outre la bonne humeur et la cuisine italienne, les visites et les explications d’Urs Stingelin nous ont permis de mieux comprendre le message biblique.



Harmonie
Les solides piliers de l’architecture antique nous donnent une leçon. Les éléments s’imbriquent pour former une harmonie. Les piliers d’un temple ne sont pas tout à fait droits, mais un peu penchés. Si on les prolongeait, ils finiraient par se rencontrer. Avec cette image à l’esprit, la Bible enseigne aux croyants de vivre en harmonie. L’Église forme un tout orienté vers Jésus.

Mystère
Sous la basilique San Clemente se trouve une ancienne chapelle, qui pour sa part a été construite au-dessus d’un mithraeum antique. Dans le culte de Mithra, l’expérience religieuse était réservée aux initiés. Ce bâtiment montre que l’idolâtrie n’a jamais été radicalement éradiquée et nous rappelle que nous devons nous séparer définitivement de toute image faussée de Dieu afin de construire notre maison sur Jésus seulement. Par lui, tout être humain a accès à Dieu.

Polythéisme
Le Forum romain était au cœur de la vie politique, scientifique et religieuse. Nous parcourons les rues parsemées de ruines de temples, signes de polythéisme et de tolérance. Les chrétiens, pour leur part, annonçaient dans l’Empire romain que Jésus est le seul chemin qui mène à Dieu. Dans notre culture empreinte de tolérance, nous sommes confrontés à un champ de tension similaire. Nous aussi, nous voulons annoncer le chemin du salut : Jésus-Christ !