Loading...

Mission | juillet / août 2021


Mes années en Carinthie

En 2000, j’ai dû me rendre à l’évidence. Ma santé ne me permettait pas de retourner en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Mais un nouveau champ de mission s’est ouvert pour moi en Carinthie. Avant de m’y installer, j’ai essayé de me préparer à ce nouvel environnement en lisant l’histoire de l’Autriche. Pourtant, d’année en année, ce pays m’a toujours réservé des surprises. Il y avait tant à apprendre. Tout était si différent de ce que j’avais fait auparavant.


La librairie de Klagenfurt


La Carinthie
Cette région d’Autriche est une destination de vacances prisée, et cela à juste titre. La nature splendide témoigne de l’incroyable créativité de Dieu. Et pourtant, rares sont les habitants de cette région qui ont une relation personnelle avec Jésus. Les gens sont religieux, attachés aux traditions, mais ils ne connaissent guère la Bible. Voilà pourquoi il me tient à cœur de leur proposer des Bibles et d’autres livres utiles dans nos librairies.

Le travail en Carinthie
À mon arrivée en Autriche, j’ai tout d’abord travaillé à Spittal/Drau. La librairie, les clubs d’enfants et diverses visites faisaient partie de mes activités. Bien vite, nous avons mis en place une librairie à Klagenfurt, le chef-lieu de la Carinthie. Il n’y avait pas la moindre librairie chrétienne dans cette ville d’environ 100 000 habitants ! Mis à part nos deux boutiques, il n’y a pas d’autres librairies chrétiennes en Carinthie. Celles de Villach et de Graz ont malheureusement dû fermer leur porte. Au fil des ans, nous avons noué des contacts et des stands de livres plus ou moins grands ont vu le jour ici et là. C’était toujours beaucoup de travail, mais c’était aussi très gratifiant. Ces stands ont permis à beaucoup de personnes de découvrir la littérature chrétienne. Certaines sont ensuite venues nous voir dans nos librairies.

Un petit groupe de prière a commencé à se réunir à la librairie et désormais, une étude biblique y a lieu chaque semaine. De fil en aiguille, un groupe de femmes a ainsi commencé à se rencontrer. Comme la plupart d’entre elles sont mariées à un incroyant, elles apprécient beaucoup cette occasion de discuter et d’étudier la Bible ensemble. Avant même les débuts de notre travail à Klagenfurt, nous y avions des contacts avec des enfants. Sur cette base, nous avons donc créé un club pour enfants. De nombreux enfants qui assistent à ces rencontrent participent aussi à nos camps de vacances annuels.

Lors d'un camp de vacances


Pendant mes années de ministère dans cette région, j’ai participé à 21 camps pour enfants, auxquels s’ajouteront encore les deux de cet été. J’ai toujours eu beaucoup de plaisir à faire partie de l’équipe et je me réjouis à chaque fois que l’un de ces enfants, entre-temps devenu adulte, franchit la porte de la librairie.

J’ai aussi suivi une formation pour l’accompagnement de personnes en fin de vie (adultes et enfants) qui m’a permis de nouer encore bien d’autres contacts. Jusqu’à l’arrivée de la COVID, j’ai ainsi eu de nombreuses occasions de rendre visite à des malades dans des hôpitaux et des maisons de retraite.
Que ce soit en faisant des visites à domicile, en distribuant des traités, en allant chanter dans des homes… les occasions d’entretenir de précieux contacts n’ont jamais manqué.

Merci de prier:

  • pour les débuts de mon successeur
  • pour que nous puissions continuer de diffuser de la littérature chrétienne,
  • pour que l’intérêt pour la Parole de Dieu grandisse