Loading...

Église | Février 2020


Une journée entre femmes

La reconnaissance : un sujet passionnant pour notre rencontre féminine régionale à Rothrist. Cinq femmes motivées ont organisé cette journée et expérimenté la force de Dieu, son amour et son sens de l’humour…



Bienvenue !
Du café, des croissants et une salle joliment décorée aux couleurs de l’automne : dès notre arrivée, on nous a invitées à nous décharger de nos soucis au pied de la croix. De la musique, des prières et même un chant composé spécialement pour cette journée ont servi d’introduction au thème du jour.

Dire merci à Dieu
Le message de Johanna Wenger était basé sur Colossiens 1,9–14 : j’ai maintes raisons d’être reconnaissante envers Dieu. Jésus m’a sauvée, mes péchés sont pardonnés. Il m’a libérée de la honte et des soucis. Cela me remplit de force. La reconnaissance me permet de m’affirmer. Pour cela, j’ai besoin d’être en relation avec Dieu. La reconnaissance est l’expression d’une affection. Aux yeux de Dieu, ma confiance est plus importante que mes efforts. La reconnaissance est un fondement solide, elle libère mes forces. Elle m’enseigne à regarder à Jésus et à abandonner les faux-semblants.

Partager des expériences
Des femmes de tout âge ont donné un aperçu de leur quotidien. À midi, nous avons mangé des pizzas tout en bavardant allègrement. Un fil rouge se dégageait de toutes les prises de parole : la reconnaissance est un style de vie qu’il faut exercer sans se lasser. Je veux exprimer ma reconnaissance pour le salut en Jésus-Christ, pour une guérison, la naissance d’un enfant et même pour une action au supermarché, un message intéressant, un cadeau, la foi, la nature, ma singularité. Tout cela peut nous inspirer à être reconnaissantes !